Briganti Advogados annonce l’ouverture de son cabinet à Paris et de son Desk France à São Paulo

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d'avocats de São Paulo Briganti Advogados annonce l'ouverture d'un bureau à Paris et l’arrivée de son nouvel associé Rodrigo Loureiro, qui est le co-président de la commission franco-brésilienne du barreau de Paris. L'avocat dirigera personnellement le nouveau cabinet dans la capitale française, où il réside et consacre sa carrière juridique depuis 2011, dans des grands cabinets américains et français.

Le plan d'expansion vise à accompagner les entreprises nationales et françaises dans les transactions internationales, avec le soutien de la nouvelle structure européenne et des avocats brésiliens qui forment le nouveau French Desk, officiellement inauguré aujourd'hui par Briganti Advogados.

Selon le dernier rapport “Investimento Direto“, publié par la Banque Centrale Brésilienne en décembre 2020, la France est le quatrième pays européen avec le plus grand investissement direct privé (IDP) au Brésil, derrière seulement les Pays-Bas, le Luxembourg et l'Espagne, dont la région de Bilbao a déjà une adresse de Briganti Advogados. L'Europe reste la région avec le PDI le plus élevé au Brésil.

En France, Briganti Advogados cherchera à répéter l'expérience réussie de l'ouverture de son Desk espagnol et de son bureau qui est basé dans la région de Bilbao, depuis 10 ans. “Notre expérience en matière de conseil aux entreprises dans le cadre des transactions internationales nous montre l'importance d'opérer dans le pays d'origine du client. Les multinationales peuvent s'adapter plus facilement aux cultures étrangères, mais, surtout sur le marché intermédiaire, il est essentiel de connaître de très près les décideurs, afin de transmettre la confiance et la perception d'excellence dans les conseils juridiques fournis“, déclare l'associé fondateur de Briganti Advogados, Leonardo Briganti.

Selon Rodrigo Loureiro, associé en charge de la mise en place de la structure française, “les investisseurs français sont déjà très présents dans le pays, avec environ 900 entreprises installées au Brésil. Les nouvelles opportunités commerciales qui ont le plus retenu l'attention des Français aujourd'hui sont les appels d'offres et les enchères pour la privatisation des entreprises publiques. Le nouveau cadre juridique de l'assainissement de base suscite également un intérêt particulier. Il y a une intention claire de doubler le volume d'affaires entre les deux pays et les investisseurs français sont conscient de ce mouvement. Le potentiel à explorer est immense. Aujourd'hui, le Brésil est la première destination des investissements français parmi les émergents en termes de stock, au coude-à-coude avec la Chine“.

L'annuaire du Monde du Droit