PSE, préretraite et discrimination liée au sexe

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La salariée qui a adhéré à un dispositif de départ volontaire en préretraite dans le cadre d'un PSE est-elle victime d'une discrimination à raison de son sexe quand son employeur impose la prise en compte des trimestres acquis au titre de la majoration de la durée d'assurance en raison de ses trois enfants ?

Mme I. a adhéré à un dispositif de départ volontaire en préretraite dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Sa prise en charge au titre du dispositif de préretraite a cessé au 30 avril 2011.Estimant être victime d'une discrimination à raison de son sexe et de sa situation de famille par l'application du dispositif de préretraite faite à son égard par son employeur ayant imposé la prise en compte des trimestres acquis au titre de la majoration de la durée d'assurance en (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France