Fichier génétique pour l'identification des victimes et personnes disparues : dépôt à l'AN

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une proposition de loi portant création d’un fichier national des empreintes génétiques pour l’identification des victimes et personnes disparues a été déposée devant l'assemblée nationale.

Le 20 octobre 2020, la proposition de loi (n° 3441) portant création d'un fichier national des empreintes génétiques pour l'identification des victimes et personnes disparues a été déposée devant l'assemblée nationale.  Pour les auteurs de ce texte, la création d’un nouveau fichier génétique d’identification des victimes et des personnes portées disparues est nécessaire car l’enregistrement au fichier national des empreintes génétiques (FNAEG), initialement conçu pour identifier les empreintes génétiques des criminels et délinquants, n’est pas adapté pour l’identification des victimes (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.