Brésil : augmentation de la taxe sur les transactions financières (IOF) pour compenser des assouplissements fiscaux

Amérique du Sud
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Direction générale du Trésor constate que le gouvernement brésilien a procédé à une augmentation de la taxe sur les transactions financières (IOF) pour partiellement compenser des "largesses fiscales" de dernières minutes.

Le ministère des Finances brésilien a annoncé que la taxe sur les transactions financières (IOF), qui couvre notamment les flux sur valeurs mobilières et les instruments de couverture, allait quasiment tripler pour passer de 0,38 % à 1,1 %.Cette augmentation devrait rapporter 1,3 Mds R$ de recettes supplémentaires à l’Union dès 2016 puis 2,4 Mds R$ en année pleine. Si cette réforme apparaît de nature à réduire le déficit primaire du Brésil qui s’est enfoncé à -2,3% du PIB en avril 2016 (après -1,9% du PIB fin 2015), cette décision fait toutefois suite à une série de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Juliette Mel et Nicole Belloubet s'expriment à propos de l'ouvrage Femmes de loi

Aguera Avocats, Lauréat du Palmarès du Droit Lyon 2021 :