La Chine renonce au régime fiscal préférentiel accordé aux entreprises étrangères installées dans les zones économiques spéciales

Asie / Pacifique
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le gouvernement chinois a annoncé hier lundi 12 novembre 2001 son intention d'abandonner la procédure d'avantages fiscaux accordés aux entreprises étrangères désireuses de s'installer dans les zones économiques spéciales (ZES). Le retrait de ce régime fiscal préférentiel et l'abandon de la politique d'incitation fiscale chinoise toucheraient cinq ZES ainsi que 49 zones dites de "développement", et s'inscrirait dans une volonté de se conformer aux conditions posées par l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour l'adhésion de la Chine. En adhérant à l'OMC, la Chine estime avoir suffisamment ouvert son marché à la concurrence internationale et ne souhaite plus favoriser davantage les investissements étrangers au détriment des entreprises chinoises, qui bénéficient d'un régime fiscal moins (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France