"Dark pools" : Barclays et Crédit Suisse trouvent un accord avec la SEC

Bourse
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Crédit Suisse et Barclays vont payer au gendarme boursier américain des amendes cumulées de 154,3 millions de dollars pour solder des accusations de malversations sur des plateformes de courtage interne.

Dans un communiqué en date du 31 janvier 2016, la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC) et le procureur de New York ont annoncé avoir trouvé un accord avec Barclays Capital et Crédit Suisse pour solder le litige relatif aux opérations de courtage alternatif ("dark pools"). Les deux banques se voient respectivement infliger des pénalités de 70 millions et 84,3 millions de $, soit 154,3 millions de $ cumulés (soit 142 millions d'euros). Il était reproché aux deux établissements de ne pas avoir assez bien informé les clients sur le fonctionnement de leurs dark pools. Barclays aurait trompé des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.