Preuve de la disproportion du cautionnement

Sûretés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour invoquer le manquement d'une banque à son obligation de mise en garde envers elle, une caution doit rapporter la preuve que son engagement n'est pas adapté à ses capacités financières personnelles ou qu'il existe un risque d'endettement né de l'octroi du prêt garanti.

Une banque a consenti à la société S. un prêt pour lequel M. X., alors son gérant, s'est rendu caution solidaire dans la limite d'un certain montant. Se prévalant d'une créance impayée, la banque a assigné en paiement la société débitrice principale, ultérieurement mise en redressement puis liquidation judiciaire, et M. X., qui lui a opposé la disproportion manifeste de son engagement et un manquement à son obligation de mise en garde. La cour d'appel d'Aix-en-Provence a dit que la banque n'était pas tenue d'un devoir de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France