Le monde du droit

Samedi 23 septembre 2017

Vous êtes ici : Deals Plusieurs cabinets sur l'entrée d'Hivest Capital Partners au capital d'Eolane

Plusieurs cabinets sur l'entrée d'Hivest Capital Partners au capital d'Eolane

Envoyer Imprimer PDF

DLA Piper, Hogan Lovells, Depardieu Brocas Maffei et le cabinet Seigle Barrie sont intervenus sur l'entrée d'Hivest Capital Partners au capital d'Eolane.

Le spécialiste de la sous-traitance électronique Eolane fait entrer le fonds d’investissement français Hivest Capital Partners à son capital. Il entend conforter sa place dans les objets connectés.

L'arrivée de Hivest Capital Partners intervenue fin juillet est accompagnée de l'apport des fonds propres nécessaires au futur développement du groupe. De quoi financier son développement dans les objets connectés, l’industrie du futur et à l’international, et accélérer sa transformation. Cette étape majeure s'inscrit dans le cadre d'un accord global aux termes duquel les partenaires financiers d'Eolane ont réitéré leur soutien et leur adhésion à ce projet.

Le groupe réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 360 millions d'euros et totalise 24 implantations dans 5 pays et 3200 collaborateurs.

INTERVENANTS :

DLA Piper conseillait Hivest Capital Partners avec Pierre-Alain Bouhenic (associé), Arnaud Moussatoff (Counsel) et Emmanuelle Naulais (collaboratrice) pour les aspects restructuring, Michel Frieh (associé), Paul Bévière et Ambroise Foster (collaborateurs) pour les aspects corporate, Erwan Lacheteau (associé) pour les aspects financement et Guillaume Valois (associé) pour les aspects de droit fiscal.

Eolane était conseillé par Hogan Lovells, avec Stéphane Huten (associé), Ali Chegra et Alexandre Jeannerot pour les aspects corporate, Cécile Dupoux (associée) et Romain de Ménonville (Counsel) pour les aspects restructuring, Alexander Premont (associé) et Philippe Monfort pour les aspects financement, et Laurent Ragot pour les aspects fiscaux. Le cabinet ACR accompagnait le groupe à Angers avec Philippe Le Lavandier.

Depardieu Brocas Maffei représentait les banques avec Ségolène Coiffet (associée) et Philippe Dubois (associé) pour les aspects restructuring et Sébastien Boullier de Branche (Counsel) pour les aspects financements.

Enfin le cabinet Seigle Barrie représentait le créancier obligataire, avec Pierre-François Muller (associé).